Alerte commerces prend de l'ampleur

Imprimer cette page

À l’instar de la Métropole, où il a conquis les commerçants de très nombreuses villes, à Nouméa aussi le dispositif Alerte commerces contribue à rompre l’isolement des commerçants tout en dissuadant les malfaiteurs. Un plébiscite qui justifie l’extension de ce dispositif !

Devant l’efficacité du dispositif Alerte commerces mis en place en mars 2014 sur six zones* de Nouméa par la CCI, en partenariat avec le Haut-commissariat, la mairie de Nouméa et le Syndicat des commerçants, une convention a été signée par l’ensemble des partenaires le 12 octobre, afin de le renouveler et de l’étendre à d’autres quartiers de Nouméa : Rivière salée, PK6, PK7, Faubourg Blanchot, Anse Vata et baie des Citrons.
Alerte commerces, en outil de dissuasion, vient compléter les moyens de prévention et de protection existant (alarmes, vidéo surveillances…).  Le coût de cette extension sera supporté conjointement par la Ville de Nouméa et la CCI,  le dispositif restant entièrement gratuit pour les commerçants.

Pour rappel, le commerçant adhérent à Alerte commerces, victime d’un délit (vol à l’étalage, braquage, faux moyens de paiement, escroqueries en tous genres) prévient en moins d’une heure le centre opérationnel commun de la police (le 17). Ce dernier, s’il le juge opportun, diffuse alors une alerte par un SMS collectif (décrivant succinctement les faits et donnant sommairement le signalement du ou des malfaiteurs) aux autres commerces du quartier adhérant au dispositif.

Le contrat d’adhésion est disponible ici

En savoir plus : CCI – Tél. 24 42 89 / alertecommerces@cci.nc

* quatre en centre-ville, une au Quartier Latin et une sixième rue Unger, Vallée du Tir.